NaNoWriMo

Le NaNoWriMo est la toute première partie de mon défi « écrire mon premier roman en 6 mois ». En effet, je n’ai pas choisi cette date par hasard. Je vous répertorie les étapes clés sur cette infographie à télécharger gratuitement ! Moins de bla-bla, vous aurez une check-list allant à l’essentiel pour vous aidez à avancer.

Article : J’écris mon premier roman en 6 mois !

Qu’est-ce que le NanoWrimo

Le NaNoWriMo est en réalité l’acronyme du « National Novel Writing Month ». En français, le mois national d’Écriture de Roman. C’est un rendez-vous annuel où les écrivains en herbe se donnent pour mission d’écrire un roman (ou presque) de 50 000 mots durant le mois de novembre. L’évènement est présenté comme un mois de fun et d’aventure créative. Le but est de se donner une date limite pour créer entièrement son roman ou bien alors de l’avancer au maximum !

Pourquoi je participe, et pourquoi vous devriez aussi

J’ai eu un déclic en créant ce blog. Je connais ce rendez-vous depuis quelques années sans jamais y avoir participé. L’engouement est énorme, les écrivains se soutiennent entre eux. Il s’agit tout simplement de l’occasion parfaite pour se lancer !

Le début de l’écriture d’un roman peut être une période de doute. On remet en question tout ce que l’on produit, uniquement à cause de quelques hésitations. Se sentir soutenu, ne pas avoir l’impression que nous sommes seuls derrière un écran d’ordinateur à produire un travail colossal. Toutes ces choses sont un vrai plus pour le mental et la motivation d’un jeune écrivain.

Un tremplin pour le début de votre histoire

Cet évènement regroupe une communauté absolument énorme dans le monde entier. Les principaux acteurs sont anglophones, mais cela n’empêche pas la francophonie d’être extrêmement présente.

Il s’agit d’un défi bien sûr, mais il est important de ne pas se mettre la pression. Il s’agit là d’une occasion en or de faire avancer votre premier roman, ne pas le conclure en un mois est loin d’être une fatalité. En réalité, peu de gens parviennent à conclure leur roman en un mois seulement, que ce soit lors d’un défi ou non. Le stress est destructeur de créativité. Prenez soin de vous-même, prenez ça comme une opportunité de commencement qui vous aidera à partir sur une base d’histoire solide.

Mes astuces pour bien débuter

Que vous ayez la motivation et l’assurance nécessaire pour vous dire à vous-même « je peux terminer mon roman en un mois » ou non, cela ne s’improvise pas ! Je le rappelle, c’est aussi ma première participation au NaNoWriMo. Même si je me laisse 5 mois de plus après cet évènement pour finir mon roman, la préparation reste indispensable. Je vous parle des 5 choses que je mets en place pour mener à bien mon aventure de future autrice !

Développement des personnages

Les personnages sont la première chose dont vous devez vous soucier dans votre histoire. Que ce soit vos héros ou vos personnages secondaires, vous devez apprendre à les connaître. Qu’on le veuille ou non, chacun de nos personnages représente une facette de nous-même. Cette facette peut-être plus ou moins positive, sous différentes formes. Le plus courant étant d’attribuer un ou plusieurs traits de caractère spécifiques de votre propre personnalité à vos personnages.

Vous pouvez également représenter un personnage qui serait votre « idéal » question caractère. Petit exercice que je vous propose : prenez un feuille et un stylo ou ouvrez un fichier word, et commencez à noter entre 5 et 10 traits de caractère qui vous définissent mais que vous aimeriez améliorer chez vous-même. Cela peut être même des choses que vous considérez comme des faiblesses ou bien des choses à corriger. Allez-y, faites le vraiment.

Parfait ! Maintenant prenez les éléments qui vous attirent le plus sur votre liste, faites confiance à votre instinct et commencer à imaginer un de vos personnages qui a transformé cette faiblesse en force ! Vous verrez que vous vous sentirez irrémédiablement plus proche de lui ou elle. Ce sentiment de connexion est l’assurance que vous saurez rendre votre personnage parfaitement crédible aux yeux de vos futurs lecteurs !

Astuce : Construisez votre antagoniste en vous basant sur la personnalité de votre personnage principal

Trouver votre univers

En réalité, il existe une mini-étape préambule au fait de trouver l’univers de votre roman. Il s’agit d’abord d’en trouver le thème. Votre thème sera le genre littéraire dans lequel votre roman sera classé. En tant que lecteur, vous avez des genres de prédilection, des genres vers lesquels vous serez plus attirés que par d’autres. Pourquoi ne pas essayer de diriger votre futur roman vers un thème que vous aimez en tant que lecteur ? Par exemple, si vous aimez les romans de fantasy, écrivez-en un !

Il est possible que vous ressentiez de la crainte à l’idée de ne pas produire quelque chose d’aussi qualitatif, que les romans que vous aimez énormément dans le même genre. Mais si je n’ai qu’un conseil à vous donner, n’ayez pas peur de vous lancer ! Les doutes n’ont pas leur place dans une processus de création. Il est important de ne pas freiner son imagination par peur de mal faire, sinon vous allez au casse-pipe !

La création du plan : un gros morceau indispensable

Qu’il soit réduit au minimum ou bien très détaillé, comme j’aime le répéter, il faut savoir d’où l’on part, par où l’on passe, pour arriver où nous voulons. Le plan de votre récit est l’étape indispensable pour atteindre cet objectif. Il est très facile de se perdre dans des détails durant de longues lignes, voir un chapitre entier avant de se rendre compte que nous ne savons plus où nous voulions en venir ! Votre plan ne deviendra définitif que lorsque vous serez certains qu’il l’est. Avant cela, le but est d’organiser toutes vos idées. Même celles que vous trouvez mauvaises ou ridicules !

Votre plan peut contenir :

  • Vos personnages : principaux et secondaires avec leurs rôles, leurs actions et leurs buts à atteindre ;
  • L’univers du récit : les lieux, plus ou moins marquants. La situation dans le temps si vous considérez qu’elle est importante dans votre récit ;
  • Les différentes situations : d’importance majeures ou mineures. Il est plus simple d’avoir plusieurs scènes en tête dans le désordre avant de commencer l’écriture de l’histoire. C’est pourquoi, je vous conseille d’intégrer ces scènes, ces idées dans votre plan, qu’elles y aient une place définitive ou temporaire. Vous aurez toujours la possibilité de modifier leurs places et leurs importances ultérieurement ;
  • Des images inspirantes : des photos représentatives de vos personnages, de l’environnement voir même une carte, pourquoi pas ?

Et ceci n’est qu’un exemple des possibilités qui s’offrent à vous en matière d’organisation pour créer le plan de votre histoire ! Retrouvez dans mon infographie les logiciels gratuits que j’utilise pour créer et organiser mon plan.

Faire votre résumé

Une petite chose qui peut s’avérer compliqué au premier abord. Faire le résumé de votre roman en un court paragraphe est l’avant-dernière étape de cette préparation pour bien débuter son NaNoWriMo. C’est, en quelque sorte, une ébauche de votre quatrième de couverture. Alors, pourquoi j’emploie le mot « ébauche » ? C’est très simple. Vous avez la possibilité de modifier ce dernier à n’importe quel moment de l’écriture de votre roman. Il ne s’agit pas de quelque chose de définitif et graver dans le marbre à jamais. 

Le but principal de ce résumé est de donner un avant-goût de votre histoire à vos (futurs) lecteurs. Il peut être très descriptif ou très peu révélateur, laissant planer un aura de mystère qui attisera la curiosité de vos lecteurs. Vous êtes libre de l’émotion que vous vous voulez faire dégager de ce petit paragraphe.

À n’importe quel moment de votre rédaction, si vous sentez que la direction que vous prenez pour votre roman est différente de celle décrite dans votre résumé, pas de panique ! En dépit d’un plan extrêmement structuré, et qui ne pouvait laisser aucunes places au vagabondage de votre esprit, vous pensez vous éloigner de ce que vous aviez résumé ? Comme je le disais plus haut, ce n’est pas graver dans le marbre et vous avez le droit de revenir dessus autant de fois que vous le désirez au cours de l’écriture de votre roman.

Création de la couverture

Sonnez le glas de la dernière étape ! La couverture est ce qui rend concret votre futur bébé roman ! Avant cette étape, l’histoire n’est réelle que pour moi-même. Mais, à partir du moment où j’ai fais ma couverture, elle le devient aussi pour le reste du monde !

Ah ! Mince ! Vous n’avez toujours pas de titre pour votre roman ? C’est à étape-ci qu’il serait bon d’y songer sérieusement avec sérénité. Je vous mentirai si je vous disais que le titre et l’esthétisme de la couverture ne rentrent pas en ligne de compte lorsque vous désirez faire lire votre histoire. Néanmoins, il existe des moyens très simples et à moindre coût pour obtenir les deux. Je vous prépare bientôt un article dédié à ce sujet ! Je vous épargne les détails sur celui-ci qui est déjà bien trop long 😉

 

L’écriture d’un roman exige quelques étapes en amont. Mais, le processus de création est vraiment une étape dégoulinante d’enthousiasme ! Je fourmille toujours d’idées et d’envies, c’est une occasion parfaite pour enfin les mettre à plat et m’en servir ! J’espère que cela sera le cas pour vous aussi !

 

Où en êtes-vous de votre processus de création ? Si ce n’était pas le cas avant de lire cet article, votre esprit déborde-t-il maintenant d’idées pour votre futur roman ?

NaNoWriMo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.